Comment bien intégrer un sèche-serviettes dans la salle de bain ?
Cia-brest.fr » Instant déco » Comment bien intégrer un sèche-serviettes dans la salle de bain ?

Comment bien intégrer un sèche-serviettes dans la salle de bain ?

Acquérir un sèche serviettes est une chose, savoir l’installer convenablement en est une autre. Vous avez un appareil de séchage de serviettes et l’installation est un casse-tête pour vous. Alors, nous allons dans cet article vous apprendre pas à pas comment l’installer.

« Chérie, passe-moi la serviette, j’ai du savon dans les yeux. ». Voici une situation dans laquelle on peut se trouver quand la serviette n’est pas à portée des mains. La serviette est une pièce de linge utilisée pour se sécher après la toilette ou le bain. Elle doit donc être non seulement accessible mais aussi séchée avant d’être réutilisée. Pour répondre à ce besoin, on a recours au sèche serviettes. Cependant, l’installation de cet équipement est une préoccupation. Vous êtes sûrement nombreux à vouloir apprendre à bien intégrer un sèche serviettes dans votre salle de bain. Trouvez donc ici nos conseils et astuces qui répondent aux mieux à vos attentes.

Description et fonctionnement du sèche serviettes

Le sèche serviettes est un équipement destiné à la fois à sécher les serviettes de façon efficiente, grâce à la chaleur qu’il produit, et à chauffer la salle de bains à votre convenance. Il se présente sous forme de panneau composé de deux tubes verticaux rattachés l’un à l’autre par une suite de tubes horizontaux qui servent de support aux pièces de linges. Les tubes sont traversés par des fluides (eau oui huile) nécessaires à la production et diffusion de la chaleur.

Il existe plusieurs modèles de sèche serviettes qui se regroupent en trois grands types, selon leur procédé de chauffage. Ce sont :

  • Le sèche serviettes à eau. Il est connecté au système de chauffage principal de votre maison. L’eau est donc chauffée par ce système pour transportée à travers un tuyau d’entrée et un autre de sortie.
  • Le sèche serviettes électrique. Il est équipé d’un composant électrique (résistor) qui produit et diffuse la chaleur à travers le bocal accumulateur de l’appareil. Il se branche simplement au circuit électrique du secteur.
  • Le sèche serviettes mixte. Il allie les deux systèmes précédemment cités. Ainsi, il dispose de deux sources de chauffage d’eau à lui seul, à savoir : le système de chauffage central et le courant du secteur. Vous avez donc la possibilité d’alterner à volonté.

Les avantages du sèche serviettes

Le dispositif présente de nombreux avantages. Par exemple,

  • Votre serviette est à portée des mains. Installé dans votre salle de bains, le sèche-serviette sert à pendre vos linges. Plus besoin donc de sortir les chercher.
  • L'appareil assure un séchage efficient de votre serviette et la protège ainsi des parasites
  • Le sèche serviettes assure le chauffage rapide et optimal de votre salle de bains et la protège de l'humidité et la moisissure.
  • Le système se fond aisément dans le décor, il n'est pas encombrant comme on peut le croire.
  • Il n'est pas énergivore

Le sèche-serviette est un appareil apprécié de plusieurs personnes. Vous êtes impatients de savoir comment bien l'intégrer à votre salle de bains. Eh bien, nous allons maintenant vous apprendre étape par étape le processus d'installation de l'équipement.

Comment bien installer le sèche-serviette dans sa salle de bains

La pose du sèche-serviette n'est pas une tâche aussi simple que vous pouvez le croire. Elle exige un savoir-faire digne d'un professionnel. En effet, la mauvaise installation du système peut provoquer un dysfonctionnement, tels que la surchauffe, ou l'instabilité.

Avant tout, vous devez évaluer votre budget et tenir compte de la configuration de votre espace. Faites aussi le diagnostic détaillé de votre installation en prenant en compte la puissance électrique nécessaire, l'isolation thermique, etc.

Cela dit, vous devez maintenant déterminer la position idéale de votre appareil. Pour un sèche serviettes de classe l, posez-le à au moins 60 cm des points d'eau, contrairement à ceux de classe ll et lll qui peuvent être posés n'importe où dans la salle de bain. Le système ne doit pas être en contact avec le sol ou le plafond.

Après avoir rassemblé les outils nécessaires, passons maintenant à la réalisation, étape par étape :

  1. Vérifiez d'abord les accessoires et préparer la pose. Assurez-vous que rien ne manque
  2. À l'aide d'une perceuse et de chevilles de fixation, percez le mur à l'emplacement choisi puis fixer les supports du sèche serviettes
  3. Maintenant, installez l'appareil contre le mur en respectant l'horizontalité. Fixez-le solidement afin d'en garantir la durabilité
  4. Connectez-le ensuite au réseau électrique de votre maison. prenez soin de couper le courant au préalable
  5. Mettez le système sous tension et testez-le