La loi Pinel ne se résume pas qu’à sa simulation, bien au contraire ! C’est tout un ensemble. Faire la simulation, c’est une chose. Mais si vous ne comprenez pas tous les enjeux d’un tel système, il va devenir très compliqué de comprendre la loi Pinel. C’est pourquoi nous allons procéder à une présentation, plus en détail de la loi Pinel.

Comprendre la loi Pinel en plusieurs étapes

Les étapes sont les suivantes :

  • Il faut effectuer la simulation pour découvrir le montant de l’avantage fiscal qui est disponible pour vous.
  • Ce peut être l’étape la plus excitante, mais cela ne l’est pas vraiment. La recherche du bien est une étape complexe. Pour que celle-ci soit plus agréable, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel, comme le conseiller qui gère les patrimoines. Il sera présent pour vous accompagner, tant dans vos choix que dans vos prises de décision. Plusieurs décisions vont être à prendre pour réaliser l’achat d’un bien. La loi Pinel prend en considération plusieurs éléments comme la géolocalisation du bien, mais également la durée de l’investissement , le type de bien… Sachez qu’en fonction de tous ces critères, il va y avoir un contrat différent, notamment entre un logement ancien et un logement récent/neuf. Selon le type de bien (ancien/neuf), vous devrez avoir des travaux qui sont bien pris en compte et respectent les standards de la loi Pinel. Si vous avez investi dans de l’ancien, alors il faudra prendre en considération l’état et réaliser les travaux en conséquence. Une fois l’ensemble des travaux finit, vous serez éligibles à la loi Pinel.
  • Avant l’achat d’un bien, il faut négocier son prêt bancaire. Pour qu’il soit intéressant, il faut faire jouer la concurrence et aller consulter toutes les banques. Vous pourrez trouver des taux préférentiels très intéressants, notamment en faisant jouer la concurrence. Plus les mensualités seront faibles, mieux sera votre remboursement.
  • Il faudra aller chez le notaire pour signer l’acte de vente. Ce dernier lancera le déblocage du prêt bancaire. Par la suite, pensez bien à choisir un gestionnaire. Celui-ci va gérer toute la partie administrative de votre location, et également tous les rendez-vous, prises de contact, échanges avec les locataires… Vous n’avez plus qu’à encaisser le loyer mensuel, et c’est tout.
  • Pour bénéficier de la loi Pinel, en plus d’avoir un logement éligible, il faut obtenir une première location dans les 12 mois qui suivent l’achat du bien immobilier.
  • Enfin, il ne restera plus qu’à effectuer une déclaration fiscale. Pour l’effectuer, un formulaire spécifique est à trouver le site des impôts en ligne. N’oubliez pas de remplir les champs demandés avec le montant des revenus fonciers.

Une fois que la durée d’engagement est dépassée (à savoir 6 ans, 9 ans ou 12 ans si vous avez opté pour l’extension), alors vous pourrez utiliser le bien comme bon vous semble. Vous pourrez le relouer, l’aménager, le vendre… Faire comme bon vous semble !

Comment obtenir un prêt pour investir en loi Pinel ? 

Grâce à la loi Pinel, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants. En effet, vous pouvez économiser jusqu’à 63 000 euros. Bien entendu, vous devez absolument remplir certains critères. Avant de vous parler du crédit plus en détail, nous allons vous en dire plus sur la loi Pinel. 

Tout d’abord, tous les logements ne sont pas éligibles à ce dispositif. En effet, le bien que vous allez acquérir doit se trouver dans une zone Pinel, car le but est d’offrir un logement en locatif, dans un endroit où la demande est forte et où les besoins ne sont pas satisfaits. Ensuite, vous devez acheter un appartement neuf ou le faire construire. Attention, il y a un plafond d’investissement maximum à ne pas dépasser. Il est fixé par l’État à 300 000 euros par an, ou 5 500 euros au m2 dans le cas où vous faites l’acquisition de 2 biens par an. 

Ce bien sera ensuite mis obligatoirement à la location pour une durée que vous aurez défini dès le départ, à savoir 6 ou 9 ans. Vous pourrez choisir de le prolonger de 3 ans pour atteindre 12 ans en tout. Vos locataires devront respecter les plafonds de ressources établis (rassurez-vous ils sont très larges) et de votre côté, le loyer sera également réglementé. Sachez que vous pouvez le louer à un membre de votre famille, à la condition que cette personne ne soit pas rattachée à votre foyer fiscal. 

Si vous avez trouvé un bien qui rentre dans les critères de la loi Pinel, nous vous conseillons de faire une simulation de prêt, afin de connaître la valeur que vous êtes en mesure d’emprunter. Cela vous permettra de gagner du temps, avant de vous lancer dans les démarches. Si vous ne savez pas où le faire, nous vous invitons tout simplement à cliquer ici et vous aurez la réponse à votre question « comment savoir combien je peux emprunter grâce à la simulation de pret immobilier ? ».  Sachez que quoi qu’il arrive vous ne pourrez dépasser les 33 % du taux d’endettement. N’hésitez pas également à faire appel à un courtier immobilier qui se chargera, à votre place, de rechercher le meilleur taux de crédit, auprès des organismes de prêts. Il sera plus à même de négocier, d’autant plus qu’il est régulièrement en contact avec ces professionnels. Il pourra aussi vous trouver une assurance emprunteur compétitive.