Si vous souhaitez vous installer en France et que vous cherchez un endroit où vivre, la location est une solution courante.

Environ 36 % de la population loue un logement, ce qui est comparable à la moyenne européenne. Ce chiffre inclut de nombreux expatriés qui préfèrent louer, en particulier pendant leurs premiers mois dans le pays.

On retrouve plusieurs sites web, agences et courtiers où il est possible de chercher et de découvrir des logements de types et prix variés. Les grandes villes seront naturellement plus chères que les autres régions du pays.

En quoi consiste la procédure de location ?

Si vous cherchez une propriété à louer, vous pouvez le faire vous-même dans les rubriques annonces des journaux, sur Internet ou en vous promenant dans le quartier de votre choix et en cherchant les endroits sur lesquels il y a des panneaux indiquant « à louer ». La facilité avec laquelle vous pouvez localiser une propriété varie considérablement en France.

Il est notoirement difficile de trouver un logement convenable à un prix raisonnable à Paris. Le marché y évolue à une vitesse vertigineuse et vous devez être extrêmement rapide pour obtenir la propriété que vous désirez. Un rythme plus lent peut être observé dans les petites villes et les zones rurales.

En dehors des villes, le problème le plus pressant est probablement le manque d’offre de logements. Si vous souhaitez vivre à la campagne, vous devrez probablement faire appel à un agent immobilier. Cela est dû au fait que la plupart des personnes en dehors des villes possèdent leur propre maison, ce qui laisse moins de résidences disponibles à la location.

Les honoraires à la charge du locataire

Les frais de location, également dénommés  » honoraires de location « , sont les sommes à débourser auprès de la société de location lors de la mise en location d’un bien immobilier.

Ils servent à rémunérer les divers types de services fournis, tels que les opérations relatives à l’organisation des visites, la constitution du fichier locatif, la réalisation du constat d’état des lieux, etc.

Or, ces frais ne sont pas tous à la charge du locataire. Cette situation est évaluée par la Fédération Nationale de l’Immobilier.

Qui paie les honoraires de l’agence de vente dans une transaction immobilière ?

En France, les honoraires de l’agence de vente représentent environ 5 % du prix d’achat de la maison. Les honoraires sont convenus et mentionnés dans le mandat de vente entre le vendeur et l’agent immobilier.

Lorsque la propriété est mise sur le marché, ces honoraires sont inclus dans le prix affiché. Recherchez l’abréviation « FAI », qui signifie « frais d’agence inclus », sur l’annonce immobilière du bien.
Lors de la signature de l’acte de vente (titre de propriété), l’acheteur paie les frais d’agence. Les agents immobiliers agréés ne sont pas autorisés à percevoir leur rémunération avant la conclusion de la transaction immobilière.

Le vendeur reçoit le montant net du prix d’achat à la conclusion de la transaction puisque les honoraires de l’agent seront déjà pris bien avant. Ils peuvent donc être considérés comme une dépense partagée.
Le contrat de vente peut prévoir que le prix d’achat et les honoraires de l’agent doivent être payés séparément. L’acheteur bénéficie des frais de notaire (droit de timbre, frais de registre foncier et honoraires du notaire lui-même) sur la commission d’agence.

Les charges de location sont restreintes aux 4 services suivants, lesquels sont répartis entre le locataire et le propriétaire :

  • La planification des déplacements ;
  • La constitution du dossier de location ;
  • La préparation du contrat de location et la réalisation de toutes les formalités d’état des lieux au moment de l’arrivée.

Il est également important de noter que le propriétaire est entièrement responsable des dépenses administratives liées à la gestion immobilière.