La location saisonnière présente de nombreux avantages. Alors, cela attire de plus en plus d’acteurs qui, aujourd’hui, investissent d’énormes montants dans ce secteur. Ces investissements dans la location saisonnière ont longtemps eu le vent en poupe. Toutefois, pour rentabiliser davantage votre projet, il faut bien se poser les bonnes questions. Il est particulièrement important de bien choisir les meilleurs types de biens immobiliers. Ils doivent correspondre aux attentes des clients potentiels en matière d’hébergements saisonniers. Pour vous aider dans vos projets d’investissements locatifs, voici les types de biens immobiliers sur lesquels vous devez mettre l’accent.

Les studios

Lorsqu’on parle de location saisonnière, le type de bien immobilier qui interpelle le premier, c’est le studio. Aujourd’hui, c’est le produit le plus prisé du secteur de la location saisonnière. Ceci à cause de sa facilité d’accès et surtout de son ticket d’entrée généralement faible. Un studio bien tenu nécessite beaucoup moins de temps pour être réservé en location. De manière générale, les studios sont donc faciles à louer, en particulier pour ceux situés en centre-ville ou dans les quartiers étudiants. En raison de la petite surface habitable, le studio est réputé pour sa rentabilité élevée, avec un prix d’achat limité.

En investissant sur les studios, vous pourrez rapidement rentabiliser votre projet notamment grâce à la forte demande sur le marché de l’immobilier. Cette forte demande explique également la forte concurrence autour de ce type de bien immobilier, dont il faudra bien faire face. Si vous voulez mettre l’accent sur les studios, il est nécessaire de monter nettement en gamme. Cela constitue une manière de se distinguer des divers biens immobiliers proposés pour la location saisonnière.

Il faut toutefois noter que ce type de biens immobiliers présente quelques inconvénients comme les risques de dégradations avec les changements de locataire, les frais de remise en état, les risques d’impayés, etc.

Les appartements T2 ou T3

À la place ou en plus de la location saisonnière de studios, vous pouvez également porter votre projet d’investissement locatif sur les appartements de type T2 ou T3. Sur le marché actuel, les appartements T2 sont considérés comme les plus adaptés pour la location saisonnière. Grâce au T2, vous pouvez toucher un nombre important et diversifié de clients qui peuvent être :

  • un couple sans enfants ou un couple avec un ou deux enfants
  • deux couples d’amis
  • des voyageurs seuls
  • des étudiants, des stagiaires
  • des travailleurs saisonniers.

Comparé au studio, vous risquez d’avoir une potentielle clientèle nettement plus large. En outre, le secteur de la location saisonnière d’appartements T2 connait beaucoup moins de concurrence.

Il est également possible et intéressant d’investir sur des appartements de type T3. Toutefois, vous ne devez guère proposer ce type de biens immobiliers dans n’importe quelle zone d’habitation. Les appartements T3 constituent une excellente manière de se démarquer grâce aux divers couchages (6 à 8) proposés. Ainsi, vous pourrez intéresser des cibles ou clients potentiels comme les familles nombreuses ou les groupes d’amis ou de travailleurs saisonniers. Par contre, au niveau de villes où le prix au m2 est assez cher, le T3 aura un surcoût plus élevé que le T2. Cela risque fort d’attirer moins de clients potentiels même pour passer une nuitée.

Une maison en location saisonnière

Bien qu’il s’agisse d’un type de bien moins prisé par les investisseurs, il est possible d’investir dans une maison dans le cadre de la location saisonnière. La demande locative pour les maisons existe bel et bien, avec en général plus de demandes que d’offres. Toutefois, pour davantage rentabiliser ce type d’investissement locatif saisonnier, l’idéal est de choisir un emplacement en dehors des centres-ville (périphérie ou encore banlieue).

Il faut opter pour des offres de maisons situées principalement près des lieux de vacances, non loin de la mer, des stations de ski ou encore de la montagne. Vous pourrez alors avoir des promesses de location sur de longues durées qui, généralement, s’échelonnent sur une semaine ou sur plusieurs mois en fonction des saisons.

En certaines périodes de l’année, le taux d’occupation de ces maisons est réduit. Malgré cela, il y a une forte hausse des loyers saisonniers qui peuvent grandement compenser les pertes. Généralement, les tarifs des maisons en location saisonnier se situent autour de 500 € par semaine notamment dans le cas d’un logement de petite taille. Par exemple, un logement de 30 min 2 s situé aux Arcs 2 000 en Savoie peut se louer jusqu’à 750 € la semaine. Cela constitue alors une entrée non négligeable bien plus conséquente qu’une location traditionnelle.

Comment bien choisir le type de bien immobilier idéal pour investir ?

En tant qu’investisseur intéressé par la location saisonnière, vous devez prendre en compte un ensemble de spécificités importantes afin de bien choisir le type de bien immobilier. Pour une bonne rentabilité, il est important de faire une étude de marché. Vous pourrez facilement le faire sur internet en mettant l’accent sur les prix de l’immobilier ou l’emplacement idéal pour votre investissement locatif.

Réunissez le maximum de renseignements possible avant d’investir. Profitez-en pour calculer précisément votre rentabilité. Il faudra également être aux aguets de la règlementation qui régit la location saisonnière, et ce, quel que soit le type de bien visé. Au besoin, vous pouvez solliciter un agent immobilier afin qu’il vous aide à trouver l’investissement locatif saisonnier idéal.