La ville de Brest est l’un des territoires où le secteur de l’immobilier est en plein essor. Qu’il s’agisse du cadre de l’ancien ou du neuf, il est possible d’acheter facilement un appartement. Toutefois, avant de se lancer dans une telle opération, il est important de se poser les bonnes questions. Le point du financement est justement l’un des éléments phares à prendre en compte. Il faut alors suivre un certain nombre de règles précises, qu’il convient de bien connaître. Avez-vous un projet d’achat d’appartement neuf ? Voici les possibilités pour le financer !

Utiliser un apport personnel et un dépôt de garantie

La meilleure manière de financer l’achat d’un appartement neuf à Brest est de compter sur vos propres fonds. En effet, à l’image de tout type d’achat immobilier, dans un premier temps, il s’avère nécessaire pour le ou les futurs acheteurs de se constituer un apport personnel. Celui-ci doit se faire dans la durée et loin de toute précipitation. Cet apport personnel doit normalement être un montant représentant au minimum les 10 % du prix d’achat.

En plus, il doit suffire et au minimum pouvoir à lui seul assurer la couverture du dépôt de garantie effectué lors de la signature du contrat de réservation. Il faut rappeler que le dépôt de garantie se situe à 5 % du coût global si l’opération de vente est actée durant l’année en cours. Au-delà, cette garantie se limite à 2 %, voire 0 %. Le contrat de réservation doit renfermer une clause de résiliation dans le cas où il y a échec avec l’obtention du prêt.

Avoir recours à un prêt bancaire

Si vous ne disposez pas des fonds suffisants pour acheter un appartement neuf dans la magnifique ville de Brest, vous pouvez opter pour un prêt bancaire. Dans ce cadre, il existe plusieurs types de prêts proposés par les banques ou les établissements d’emprunts et qui peuvent vous aider à acquérir un appartement neuf. Ces crédits bancaires diffèrent en fonction de nombreux critères propres à l’emprunteur. Vous pouvez opter pour :

  • Le Prêt à taux zéro (PTZ)
  • Le Prêt d’accession sociale (PAS)
  • Le Prêt Action Logement (ex-1 % Logement)
  • Le Prêt conventionné
  • Le Prêt d’épargne logement (PEL – CEL).

On peut également y ajouter le Prêt des collectivités territoriales ou le Prêt immobilier « classique » ou libre, entre autres. Il faut veiller à trouver la meilleure banque qui offre le prêt le plus adapté possible, et ce, à un taux de remboursement convenable. Avant la signature officielle du contrat de vente, plusieurs mois peuvent ainsi s’écouler. Alors vous aurez suffisamment de temps pour démarcher de nombreuses banques ou faire appel à un courtier en prêt immobilier qui vous aidera.

L’idéal est d’être le plus vigilant possible sur le TAEG (taux annuel effectif global) proposé et qui intègre l’ensemble des tarifs du crédit immobilier notamment l’inévitable assurance emprunteur.

Les diverses modalités pour financer l’achat d’appartement neuf

L’achat d’un appartement neuf à Brest peut être soumis à des modalités de paiement qui dépendent spécifiquement du type d’appartement neuf, un logement sur plan ou achevé.

Financement d’un achat d’appartement neuf sur plan

D’après la loi, tout le financement doit être effectué lorsque l’appartement est fini et livré. Par conséquent, vous devez vous acquitter de l’intégralité du montant au fur et à mesure que la construction se déroule. Les modalités définies dans ce cadre sont les suivantes :

  • Le dépôt de garantie à la signature
  • 35% maximum du montant quand les fondations sont achevées
  • 70 % maximum du montant lors de la mise hors d’eau (pose de la charpente et du toit)
  • 100 % du montant lorsque les travaux s’achèvent.

Il faudra donc prendre le temps de jeter un coup d’œil sur ces modalités avant de vous lancer.

Financement d’un achat d’appartement neuf achevé

Dans le cadre d’un achat d’appartement neuf achevé à Brest, le même processus que l’acquisition d’un logement ancien est valable. Ainsi, il faut suivre quelques étapes importantes. Dans un premier temps, il faut signer la promesse de vente et verser un acompte de 10 % du coût global. À compter du jour de réception de la promesse de vente signée par le constructeur/le vendeur, vous disposez alors de 10 jours de délai de rétractation.

Pour terminer, il faut signer l’acte de vente définitif et verser l’intégralité de la somme relative à l’achat d’appartement neuf. À cela, vous devrez ajouter divers frais annexes tels que les frais de notaire, les taxes, les frais d’hypothèque, la caution, entre autres.

Les autres points importants à prendre en compte

Pour faire l’achat d’un appartement neuf à Brest, il faut prendre en compte divers points importants. Il faut notamment prendre le soin d’évaluer votre capacité d’emprunt. Il en est de même pour le montant maximum auquel vous pourrez prétendre pour votre crédit immobilier. Il faudra faire jouer la concurrence pour trouver le meilleur crédit immobilier possible.

La prise en compte de ces éléments vous permet non seulement de faire le bon choix en parfaite conformité avec votre établissement bancaire, mais aussi, et surtout d’éviter les mauvaises surprises. Pour avoir une idée claire sur le montant à prévoir pour l’achat d’un appartement neuf, vous pouvez vous servir d’un simulateur de prêt immobilier. Sur internet, il existe de nombreuses plateformes web qui proposent ce type de dispositifs innovants. Vous pouvez toujours solliciter les conseils d’un professionnel de l’immobilier à Brest.